AFRIQUE DE L’OUEST – l’Appel de Ouagadougou pour l’égalité de traitement des malades de l’espace Uemoa

C’est un appel inédit à la libre circulation des malades dans les pays de l’Uemoa. A l’initiative de la Première dame du Burkina, Sika Kaboré, les ministres de la Santé et les experts de la région réunis à Ouaga ont pris des engagements qu’il s’agit à présent d’appliquer. Le slogan de la rencontre technique régionale des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine des 22, 23, et 24 novembre à Ouagadougou, à savoir « un engagement solidaire pour lutter contre le cancer » aura finalement été un vrai credo.

Les ministres de la santé de l’espace communautaire et les experts venus d’Afrique de l’Ouest mais aussi du centre, sous l’égide de l’Uemoa et en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap) s’est en effet inscrit dans cette dynamique solidaire, en adoptant, au terme des travaux initiés par la Première dame du Burkina, Mme Sika Kaboré, présidente de la Fondation humanitaire Kimi, un vibrant « Appel de Ouagadougou », qui devrait faire date.

C’est un appel inédit à la libre circulation des malades dans les pays de l’Uemoa disposant d’une meilleure offre en matière de prise en charge des cancers qui a été préconisé à la fin de cette importante réunion au cours de laquelle l’accent a été mis sur la nécessité pour les pays de la région de mutualiser leurs ressources pour combattre les cancers.

« Considérant que le cancer est la deuxième cause de décès dans le monde ; qu’environ 70% des décès imputables au cancer surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, dont les pays africains ; que l’accès de tous à un diagnostic et à des traitements abordables du cancer participe à l’équité ; qu’un engagement solidaire pour lutter contre le cancer doit être unanimement compris et accepté de tous ; qu’il est impératif de prévenir et prendre en charge le cancer pour respecter nos engagements au plan mondial et vis-à-vis de nos populations,

Nous, Participants à la rencontre régionale des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) dont le thème est : « Lutte contre le cancer, état des lieux et perspectives », lançons « L’Appel de Ouagadougou » qui concerne tous les pays de l’espace Uemoa pour :

  • Organiser la circulation des patients atteints de cancer dans les pays de l’espace Uemoa disposant d’une offre de soins complète;
  • Offrir les mêmes facilités de traitement aux patients atteints de cancer que les nationaux dans les pays membres de l’Uemoa;
  • Mutualiser les moyens de diagnostic et de prise en charge des cancers entre les pays de l’espace Uemoa y compris l’érection de centres de référence et d’excellence;
  • Elaborer un projet commun et solidaire d’acquisition des intrants pour le dépistage, le diagnostic et le traitement contre le cancer au sein de l’espace Uemoa;
  • Promouvoir l’élaboration et la mise en œuvre dans tous les pays de l’espace Uemoa de programmes nationaux de lutte contre le cancer et des registres du cancer de type population fonctionnels;
  • Renforcer le plaidoyer et la mobilisation des ressources pour soutenir la mise en œuvre des programmes nationaux de lutte contre le cancer dans les pays de l’espace Uemoa;
  • Institutionnaliser la rencontre contre le cancer pour un engagement solidaire au sein de l’espace Uemoa.

Sollicitons solennellement l’implication personnelle des Chefs d’Etat des pays membres de l’Uemoa pour soutenir la mise en œuvre effective de l’Appel de Ouagadougou ».

 

Auteur(s) : Valentin Mbougueng

Nom de l’organisme : Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa)
Année de publication : 2017

 

Source : Santetropicale.com