BELGIQUE – Exclusion et santé mentale : l’œuf et la poule

Auteur : Marie-Françoise Dispa (traduction en français : Patrick De Rynck

Organisme : Fondation Roi Baudoin

mentalEn Belgique, les troubles psychiques constituent une réalité incontournable. S’ils n’épargnent aucune catégorie de la population, il ne fait aucun doute que certains mènent à l’exclusion sociale et que l’exclusion sociale elle-même peut entraîner des troubles psychiques.

Ces troubles sont-ils correctement pris en charge ou le ‘treatment gap’ dénoncé par l’Organisation Mondiale de la Santé existe-t-il aussi chez nous ? Autrement dit, toutes les personnes dont l’état de santé mentale exige une intervention professionnelle reçoivent-elles le traitement adapté à leurs besoins, même si elles appartiennent à un milieu défavorisé, ou bien sommes-nous loin du compte ? Et, si le bilan est négatif, comment l’améliorer ?

Autant de questions sur lesquelles se sont penchés les professionnels de la santé mentale et de l’aide sociale réunis par la Fondation Roi Baudouin lors de tables rondes. Ce document constitue la synthèse d’une démarche de consultation des professionnels de la santé mentale et du social des deux communautés du pays.

Télécharger le document PDF

 

Synthèse réalisée à partir des rapports suivants :

  • E. Nicolas, P. Jamoulle, S. Mesturini, L. Van Huffel, Développement durable en santé mentale : la clinique du lien face à l’exclusion sociale, CeRIS – UMons, 2015
  • E. Meys, K. Hermans, C. Van Audenhove, Geestelijke gezondheidszorg en uitsluiting, Lucas – KU Leuven, 2015