BELGIQUE – Un dialogue politique sur les inégalités sociales de santé

Auteur: Christian De Bock

Le SPF Santé publique et les trois régions de Belgique ont participé l’initiative conjointe ‘Equity Action’ des États membres de l’Union européenne ,qui a a débuté en 2011 et se déroulera jusqu’en 2014. Elle vise à transposer dans la réalité la communication de la Commission européenne sur les inégalités en matière de santé ainsi que les conclusions du Conseil.

En début d’année 2013, le Service public fédéral Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement a invité au dialogue les différentes entités belges pour construire une politique concernant les inégalités en matière de santé, intitulée Santé dans toutes les politique ou, en anglais, Health in All Policies (HiAP). L’objectif global de ce dialogue politique était d’aboutir rapidement à une proposition concrète en la matière.

Le concept HiAP est devenu indissociable ces derniers temps des recommandations de l’OMS et de l’Union européenne pour la promotion de la santé et la réduction des inégalités existantes en matière de santé. Dans de nombreux pays européens, y compris dans l’Union elle-même, la HiAP est un élément crucial de la politique de santé, qui met à l’avant-plan l’importance de la santé pour les autres secteurs et vice versa. Plusieurs pays d’Europe (notamment la Finlande, la Suède, le Royaume-Uni et l’Espagne) ont mis en place des mécanismes de fonctionnement destinés à assurer la collaboration entre les secteurs en matière de santé et manifestent un grand intérêt à poursuivre ce développement. Une HiAP est également essentielle pour la prise en charge des inégalités sociales de santé. Ces inégalités peuvent se définir comme des différences systématiques et évitables entre groupes sociaux dans la prévalence ou l’incidence de problèmes de santé.

Tout comme dans les autres États membres de l’Union européenne, des inégalités existent en Belgique en matière de santé et elles se développent selon un gradient social. Ces inégalités en matière de santé sont inacceptables parce qu’elles peuvent être évitées. Ce problème, qui concerne une partie importante de la population, est provoqué par une inégalité dans la répartition des richesses, mais aussi des opportunités, des connaissances et du pouvoir dans notre société. Pour parvenir à réduire les inégalités sociales de santé, une approche HiAP transversale aux différents niveaux de pouvoir est nécessaire.

Une communication bien structurée, des mesures d’impact sur la santé, des enquêtes de santé, de même que des fiches d’information spécifiques par secteur sont des outils importants pour développer une compréhension commune de la problématique des inégalités en matière de santé afin que tout le monde s’accorde sur ce qu’implique précisément cette problématique dans la pratique. Il le faut pour entamer de façon structurée le dialogue du secteur de la santé avec les autres secteurs.

Consultez le dialogue politique dans son intégralité