BURKINA FASO – Le courtage des connaissances : une solution pour favoriser l'utilisation de la recherche

Auteurs: Boileau-Falardeau, M., Dagenais, C et Ridde, V.

La faible utilisation des connaissances issues de la recherche est constatée dans les systèmes de santé à travers le monde. Cette situation empêche les décideurs et les intervenants de bénéficier d’informations pertinentes pour mettre à jour leurs pratiques et leurs interventions. Dans un tel contexte, la mise en oeuvre de stratégies de transfert de connaissances (TC) apparaît comme un levier d’action essentiel. Or, lorsqu’elles existent, la grande majorité de ces activités de TC se limite à la production et la simple dissémination de rapports écrits. Ces stratégies étant considérées comme largement inefficaces, il est nécessaire d’envisager de nouvelles façons de faire.

Au Burkina Faso, une nouvelle stratégie a été envisagée et fera l’objet d’études pour les 5 prochaines années : le courtage des connaissances. Le recours à un courtier de connaissances permet a priori de favoriser l’interaction et les échanges entre les scientifiques et les décideurs ou intervenants. La mise en œuvre d’une stratégie de tc menant à la modification des pratiques pourrait jouer un rôle important pour l’amélioration des interventions de santé des populations.

Pour en savoir plus, consultez l’article complet