CANADA – Conférence en ligne : Sans papiers et enceintes : les conséquences de la grossesse sur le travail des travailleurs migrants en situation irrégulière

Cette captation fait partie de la série tirée du colloque «Trajectoires migratoires et santé autour de la naissance».

Face à l’accroissement des migrations internationales, et le nombre important de femmes au cœur de ces migrations, il nous a paru important d’éclairer la question de la santé au cours de la période cruciale de la grossesse et de la naissance en lien avec les conditions de travail et les politiques sociales. Les liens entre trajectoires migratoires, santé et travail s’expriment au travers de plusieurs dimensions : sociales, sanitaires, culturelles, économiques, politiques ou juridiques dont il importe de comprendre les interrelations. Ceci rend d’autant plus nécessaires les partages d’expériences et d’expertises au départ de points de vue multiples.

Cette conférence a été donnée par Jill Hanley (Ph.D. Université de Montréal), professeure agrégée à l’École de travail social de l’Université McGill. Ses recherches ont porté sur l’accès aux droits sociaux des personnes en situation d’immigration précaire. Au cours des dernières années, elle a examiné des questions telles que : l’accès aux soins de santé pour des migrants en situation de précarité; l’accès aux soins de santé pour les femmes enceintes sans papiers; l’itinérance et l’insécurité du logement pour les femmes migrantes et les droits des travailleurs étrangers temporaires. Elle s’intéresse aux stratégies individuelles, familiales et communautaires visant à surmonter les obstacles à leurs droits. Dans le souci que les résultats de ses recherches soient utiles aux praticiens et appliqués par ceux-ci, Jill travaille en étroite collaboration avec des organismes communautaires et participe au dialogue sur les politiques. Elle est un membre actif du Centre des travailleurs et travailleuses immigrants, dont elle fut la cofondatrice en 2000.

Auteur(s) : Jill Hanley

Source : Centre Léa Roback