CANADA – L’équité dans les activités du secteur de la santé environnementale : résultats d’une étude pilote

Auteurs : K. Rideout, Ph. D. et D. Oickle, M. Sc.

Organisme : Centre de collaboration nationale en santé environnementale (CCNSE)

Image2Le Centre de collaboration nationale en santé environnementale (CCNSE) et le Centre de collaboration nationale des determinants de la santé (CCNDS) ont constitué et animé ensemble des groupes de réflexion formés d’inspecteurs de la santé publique de la Colombie-Britannique. et de la Nouvelle-Écosse. Les inspecteurs en santé publique sont des spécialistes de la santé environnementale. À ce titre, ils font des inspections, appliquent les règlements sur la protection de la santé et donnent des cours et de la formation sur la santé environnementale.

Ils ont fait ressortir que les exploitants d’installations ou d’entreprises se heurtent à des problèmes d’équité qui nuisent à leur capacité de se conformer aux règlements sur la santé environnementale. Ces problèmes d’équité sont par exemple le statut socioéconomique, les différences dans les pratiques ou les connaissances se rapportant aux antécédents culturels, le manque de connaissance de l’anglais (ou du français selon le cas) ou l’analphabétisme, les facteurs de stress psychosocial et l’isolement géographique.

Les auteurs de l’étude en concluent que, pour agir positivement sur l’équité en santé dans leurs activités en santé environnementale, les inspecteurs en santé publique ont besoin d’aide relativement à ce qui suit :

  • une formation sur les déterminants sociaux de la santé, l’équité en santé, l’évaluation du risque et la communication;
  • l’adoption graduelle des stratégies ponctuelles qui ont fait leur preuve;
  • l’amélioration de la collaboration entre les sphères de compétences;
  • la clarification des rôles et responsabilités afin de les aider à améliorer l’équité en santé dans le domaine de la santé environnementale.

Consulter le rapport complet

Source : CCNSE