FRANCE – La santé dans les zones urbaines sensibles (ZUS)

Directrice de publication : Marie-Caroline Bonnet-Galzy

L’Observatoire national des Zones Urbaines Sensibles (ONZUS), qui devient, en 2015, l’Observatoire National de la Politique de la Ville (ONPV), vient de remettre son rapport annuel. Le rapport analyse la situation 2013 en matière de niveau de vie, d’emploi, d’éducation, de santé et de sécurité et évalue l’effet des dispositifs des politiques de la ville.

Il montre que les écarts continuent de se creuser en défaveur des zones urbaines sensibles qui accusent un taux de pauvreté trois fois plus élevé que dans le reste du territoire ou encore, un taux de chômage 2,5 fois plus élevé. Ces inégalités sociales ont également des conséquences en matière de santé : les problèmes de surpoids et d’obésité sont plus importants que dans la population générale et les renoncements aux soins sont plus fréquents. Par ailleurs, le rapport relève que 12,4% des habitants des ZUS n’ont pas de couverture maladie complémentaire, contre 6,1% dans le reste de la population.

Document PDF

 

Source: SFSP