FRANCE – La Santé des Populations Vulnérables

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. » L’article 1er de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 a ensuite été placé en 1791 en tête de la Constitution de la République française.

Cependant, depuis la naissance d’un individu, se développent de manifestes inégalités face à la santé et à la maladie qui impactent directement l’espérance de vie, notamment au détriment des personnes aux revenus les plus faibles. La mortalité prématurée évitable touche de façon très discriminante les différentes catégories sociales.

Pour les professionnels concernés, agir à cet égard ne relève pas d’une charité où la bonne volonté se substituerait à la compétence. Des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être sont indispensables. Ils résultent de nécessaires processus d’apprentissage enrichis par l’expérience.

Au sommaire:

  1. Politiques publiques/santé publique: définitions, repères historiques, financement et cadre éthique des interventions auprès de populations fragiles;
  2. Les vulnérabilités propres à des populations spécifiques;
  3. Le rapport aux territoires comme lieux d’expression de discriminations en santé;
  4. Des pathologies surreprésentées chez les populations défavorisées;
  5. Agir en faveur de la santé: conditions de réussite et limites des interventions;
  6. Les synergies d’acteurs comme facteur d’efficacité: partenariats, réseaux, alliances.

Coût du livre : 28 euros

Consulter la fiche technique du libre (HubSanté)

 

Source : HubSanté