FRANCE – VIH/Hépatites – La face cachée des discriminations

Organisme : AIDES

diferencias-entre-vih-y-sida-webLes trithérapies disponibles depuis désormais près de vingt ans dans le traitement contre le Sida ont considérablement modifié le pronostic de cette maladie, qui s’apparente désormais bien plus certainement aux affections chroniques, qu’à une sentence à court terme. Cette révolution thérapeutique, qui permet en outre de restreindre le risque de transmission chez les patients correctement traités, ne se serait pas accompagnée d’une évolution comparable dans la société. De nombreuses dispositions adoptées dans les années 80, justifiées pour des raisons de santé publique, continuent en effet à être en vigueur et privent les séropositifs de l’accès à un grand nombre d’institutions, sans que ces restrictions puissent continuer à être totalement médicalement justifiées.

Ce document présente un panorama souvent glaçant de dysfonctionnements qui perdurent, de lacunes administratives, de failles juridiques, d’abus de pouvoir, de discriminations institutionnalisées qui prennent racine dans le fait de considérer le VIH/sida comme une maladie «à part».

Télécharger le document PDF