INTERNATIONAL – Les progrès en matière d’équité en santé sont au point mort en Europe

Le tout premier Rapport de situation sur l’équité en santé de l’OMS (disponible en anglais seulement) révèle que, dans bon nombre des 53 États membres de la Région européenne de l’OMS, les inégalités de santé restent les mêmes, ou se sont aggravées malgré les efforts déployés par les pouvoirs publics pour y remédier. Le rapport recense cinq principaux facteurs de risque empêchant de nombreux enfants, adolescents, femmes et hommes d’être en bonne santé et de mener une vie sûre dans des conditions décentes.

L’éventail de politiques décrites dans le rapport stimule à la fois le développement durable et la croissance économique. Selon le rapport, les avantages financiers engrangés par les pays à la suite d’une réduction de 50 % des inégalités représenteraient 0,3 à 4,3 % du produit intérieur brut (PIB).

Les chercheurs ont ventilé les données afin d’étudier les causes des inégalités de santé dans la Région européenne. Ils ont recensé cinq facteurs essentiels et attribué à chacun d’eux un pourcentage reflétant leur contribution au fardeau global des inégalités.

  • La sécurité de revenu et la protection sociale (35 %)
  • Les conditions de vie (29 %)
  • Le capital social et humain (19 %)
  • L’accès aux soins de santé et la qualité des soins (10 %)
  • Les conditions d’emploi et de travail (7 %)

Pour la première fois, le Rapport de situation sur l’équité en santé rend compte de l’impact des politiques adoptées au cours de ces 10 à 15 dernières années en vue de contrer ces risques. Il permet de constater que les pays de la Région européenne n’agissent pas assez sur de nombreux facteurs critiques à l’origine des inégalités de santé. Par exemple, alors que 29 % des inégalités de santé sont le résultat de conditions de vie précaires, 53 % des pays de la Région ont désinvesti dans le logement et les services communautaires au cours de ces 15 dernières années.

« Ce rapport explique comment nous pouvons réaliser l’équité en santé et apporter des changements positifs dans la vie de tous les habitants de notre Région. Grâce à cet effort, nous pouvons atteindre les objectifs de développement durable, en particulier l’objectif n° 10 sur la réduction des inégalités – le seul objectif pour lequel aucune amélioration n’est observée dans notre Région », déclare le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe.

Source : Vigie du SIDIIEF