L'Évaluation d'impact sur la santé

Qu’est-ce que l’ÉIS ?

L’évaluation d’impact sur la santé (ÉIS) est définie comme « une combinaison de procédures, de méthodes et d’outils par lesquels une politique, un programme ou un projet peuvent être jugés quant à leurs effets potentiels sur la santé d’une population » (European Centre for Health Policy 1999). En se basant sur des données scientifiques et contextuelles, on vise à dresser un tableau des effets anticipés de politiques, de programmes et de projets sur la santé d’une population et sur les différents groupes qui la composent afin d’en minimiser les impacts négatifs et d’en maximiser les impacts positifs sur la santé et le bien-être.

L’ÉIS est un outil pratique dont l’objectif global est d’informer les décideurs des effets néfastes sur la santé des actions proposées, puis d’éclairer la prise de décisions et le choix d’options politiques de soutien appropriées (OMS 2010). L’ÉIS se pratique le plus souvent sur des propositions élaborées en-dehors du secteur traditionnel de la santé et dont le but premier ne concerne pas directement ce secteur d’activité.

L’ÉIS permet, entre autres, de (MSSS 2006) :

  • Coordonner  plus efficacement les actions entre les secteurs pour améliorer et protéger la santé ;
  • Sensibiliser davantage les analystes et les décideurs de tous les secteurs aux conséquences sur la santé de leurs politiques, programmes, projets, lois et règlements ;
  • Prendre en compte les liens entre la santé et les actions des différents secteurs d’activités gouvernementales ;
  • Contribuer à réduire les inégalités de santé ;
  • Promouvoir la prise de décision basée sur les données probantes et les connaissances scientifiques.

 

Les fondements de l’ÉIS  (CCNPPS 2010)

L’ÉIS répond à la nécessité d’influencer les déterminants de la santé et propose une approche structurée susceptible d’influencer les politiques publiques afin qu’elles soient favorables à la santé. Cette approche reconnaît que les leviers permettant d’améliorer la santé de la population se trouvent en-dehors du secteur de la santé et que le développement et le maintien de la santé de la population font appel à une responsabilité sociétale qui interpelle tous les secteurs de la société, tant du privé que du public. L’ÉIS amène donc les intervenants de santé publique à  travailler avec des partenaires œuvrant dans les secteurs où se trouvent ces leviers (p.ex. emploi, éducation, logement, transport, etc.). L’ÉIS vise également à éclairer la prise de décision en apportant des données scientifiques qui permettent non seulement d’avoir une vision élargie des enjeux, mais aussi de l’information sur les conséquences à moyen et long terme des décisions prises.

 

Documents :

Sites webs :

Études de cas :