Projets porteurs

  • Apprendre et agir pour réduire les inégalités sociales de santé (AAPRISS) : L’objectif de ce méta programme est de mettre en oeuvre et d’évaluer des interventions visant à réduire les inégalités sociales de santé. Il consiste à revoir, en collaboration avec les acteurs impliqués, l’ensemble des politiques de santé et de prévention vis-à-vis des inégalités sociales de santé, ainsi que les politiques hors du système de santé. Il permet ensuite de proposer des réorganisations et des remaniements des interventions de santé publique et, si nécessaire, de promouvoir des actions complémentaires à celles existantes.
  • Bus social dentaire : Unique en son genre, ce cabinet dentaire itinérant sillonne Paris, les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis depuis presque vingt ans pour offrir des soins dentaires, souvent d’urgence, aux plus démunis.
  • Dépanneur santé pour améliorer l’offre alimentaire dans les quartiers défavorisés : Toronto veut améliorer l’offre alimentaire dans plusieurs de ses quartiers défavorisés en travaillant en collaboration avec les dépanneurs. Inspiré et adapté du programme Healthy Corner Stores de Philadelphie, le projet torontois vise à recruter de nombreux propriétaires de dépanneurs pour en faire autant d’agents de changement des habitudes alimentaires.
  • Le e-learning et la télémédecine pour améliorer les indicateurs sanitaires : Les femmes et les enfants des zones enclavées de la région de Kolda, au Sénégal, vont désormais bénéficier de soins de santé de qualité grâce à l’utilisation du e-Learning et de la télémédecine.
  • L’observatoire des inégalités : L’Observatoire des inégalités est un organisme indépendant d’information et d’analyse qui vise à rendre accessible au plus grand nombre la question des inégalités, grâce à des analyses impartiales et indépendantes. Créée en 2003, cette association cherche à établir un état des lieux des inégalités en France le plus complet et à publier les études les plus pertinentes sur le phénomène. Indépendant de tout syndicat ou parti politique, l’Observatoire des Inégalités s’appuie sur un comité scientifique composé d’économistes, sociologues, philosophes, juristes, etc.
  • Mandela Food Cooperative – l’accès à une saine alimentation démocratisé : Un supermarché coopératif de 2 200 pieds carrés a ouvert ses portes à West Oakland (Oakland, États-Unis), un quartier pauvre aux taux de criminalité et de chômage élevés. Des leaders locaux ont créé la Mandela Food Cooperative et ont transformé le système alimentaire local : partenariats avec de petites fermes locales, revenus qui circulent dans la communauté, approvisionnement de 10 dépanneurs et 7 kiosques en produits frais, entre autres retombées.
  • New Settlement Community Campus : Ce projet de design urbain actif a été conçu de façon à répondre à deux enjeux majeurs du quartier Mt. Eden dans le Southwest Bronx : un manque d’espace dans les écoles du quartier et un manque de services communautaires de proximité pour les résidents de ce secteur défavorisé de New York.
  • Plate-forme d’action santé & solidarité : Des représentants de syndicats, de mutuelles, du secteur associatif, d’ONG et des universités ont décidé de coordonner leurs efforts pour promouvoir des politiques de santé progressistes et égalitaires en Belgique, en Europe et dans le monde. L’objectif principal est d’unir leurs travaux et leurs forces pour informer et sensibiliser les professionnels et la population sur les conséquences des attaques des politiques néolibérales sur la protection sociale et le service public des soins de santé et proposer, encourager et défendre des politiques de santé et de promotion du bien-être progressistes et solidaires.
  • Projet laiter et cantines scolaires : Au Burkina Faso, des cantines scolaires de la région de Dori, l’une des zones les plus pauvres et vulnérable du pays, se sont associées au « projet laitier ». Grâce à ce projet, 3.460 enfants inscrits dans plus de 20 écoles de la région reçoivent chaque jour des yaourts produits localement. Cette aide alimentaire permet de réduire le taux de malnutrition.
  • Recherches et interventions communautaires pour l’équité en santé au Burkina Faso : Le premier objectif de ce programme consiste à évaluer des interventions communautaires qui ont actuellement cours dans le district sanitaire de Kaya et de produire des preuves de leur efficacité concernant l’équité en santé. Le second objectif est de formuler, de mettre en œuvre et d’évaluer, au regard des résultats des premier travaux et selon une démarche participative d’expérimentations, de bonnes pratiques d’interventions communautaires favorables à l’équité.
  • Regroupement des jardins collectifs du Québec (RJCQ)Au Québec (Canada), les premiers jardins collectifs ont été mis sur pied par des organismes oeuvrant dans le domaine de la sécurité alimentaire. Le RJCQ vise à consolider les réseaux et à soutenir les organismes qui oeuvrent au développement des communautés par le jardinage collectif.
  • Voies de l’équité en santé pour les autochtones: Le but global de cette initiative est de mieux comprendre comment concevoir, lancer et porter à grande échelle des interventions dans quatre domaines prioritaires : le suicide, le diabète et l’obésité, la tuberculose, et la santé buccodentaire. La recherche entreprise dans le cadre de l’initiative aidera à créer des services de santé préventifs efficaces, à améliorer la santé des communautés et à favoriser l’équité en santé pour les Autochtones au Canada.